fbpx

La salle de bain est l’endroit à bannir de la maison? Le maquillage est devenu votre premier compagnon nocturne? Ne vous inquiétez plus.

Conseils pour aider à entretenir votre peau

Mises à part les bonnes habitudes à prendre au quotidien, prendre rendez-vous régulièrement chez une esthéticienne est également un excellent réflexe!
Les bienfaits d’un passage chez l’esthéticienne:

  • Elle pourra faire un nettoyage en profondeur de leur peau;
  • Elle en profitera pour retirer les comédons (points noirs) et microkystes (points blancs);
  • Votre peau sera plus apte à combattre l’arrivée des futures imperfections.

Bien nettoyer sa peau deux fois par jour et après toute activité sportive

Très réactive, notre peau est facilement irritée par une hygiène trop agressive. La peau réagit au stress qu’on lui afflige par une production accrue de sébum. Nous conseillons donc d’éviter les pains de savons classiques et les lotions à base d’alcool qui décapent royalement ! Pour les imperfections au niveau du dos et de la poitrine, le même nettoyant prescrit pour le visage peut être utilisé. Même si on meurt de fatigue sur le sofa, habituez-vous au démaquillage tous les soirs et, ensuite, se nettoyer le visage pour régulariser le sébum. Après chaque nettoyage, tout le monde devraient appliquer une émulsion hydratante, anti-âge, normalisante, matifiante ou réparatrice.

Manger mieux

L’apparition des boutons est favorisée par la consommation quotidienne de boissons gazeuses
et d’aliments transformés tels que les croustilles, les plats surgelés de l’épicerie, etc. Pour diminuer l’acné, vous devez privilégier la consommation d’eau et opter pour des plats faits maison. En effet, en augmentant la quantité d’eau consommée, vous aurez moins envie de combler leurs fringales avec de la malbouffe!

Attention au maquillage

Camoufler les boutons d’acné sous un peu de maquillage, c’est une bonne idée, encore faut-il ne pas étouffer les boutons sous une épaisse couche de fond de teint liquide…
Petit truc: pour celles qui veulent jouer à cache-cache avec leurs imperfections: un bâton correcteur de teinte verte conçu à cet effet. Appliqué localement sur les boutons et recouvert d’une légère poudre non-comédogène, il peut devenir leur «must»! Prudence avec les poudres bronzantes et scintillantes, elles peuvent augmenter les comédons et les ridules. Bref, je conseille davantage les poudres libres, compactes et mates pour unifier leur teint.

On ne manipule pas

Les boutons, les comédons (points noirs) et microkystes (points blancs) ne doivent ni être touchés, ni grattés, ni percés, d’autant plus que l’on risque de les propager. Il vaut mieux les traiter localement avec des produits appropriés, toujours sans manipulations agressives. À savoir sur les cicatrices d’acné :

Pour les petites cicatrices rouges, pas de panique, elles disparaissent au fil des semaines;
Pour les cicatrices creusées, elles sont permanentes. Mais bonne nouvelle, la médecine esthétique permet de les estomper à l’aide de différentes techniques (microdermabrasion, ipl, laser).

Exfoliants, gommages et masques

Une à deux fois par semaine après avoir nettoyé la peau, les soins comme l’exfoliation, les gommages et les masques sont recommandés. Ils aident à se débarrasser des impuretés, à éliminer les points noirs et affinent le grain de la peau. Les exfoliants avec billes ou granules sont à proscrire en cas d’acné, car celles-ci peuvent rester coincées dans la peau lors de la guérison et l’infecter par la suite. Les exfoliants enzymatiques seront donc à privilégier. Il est conseillé d’user avec parcimonie de ces types de soins afin d’éviter d’agresser la peau.

Au-delà des imperfections, l’acné est un vrai enjeu de santé psychologique

L’acné est une maladie de la peau qui a des répercussions psychologiques et sociales importantes chez certains adolescents et adultes. Pourquoi? Parce que l’acné modifie l’image corporelle et atteint surtout le visage de ceux-ci à des moments clés de la vie (école secondaire, premier amour, bal des finissants, entrevues d’embauche, etc.). Elle interfère alors dans nos relations avec les autres… Je m’adresse ici aux parents d’ados: il est important de faire la différence entre un mal-être passager, lié au processus normal de l’adolescence, et une situation de détresse psychologique.

Pour l’été qui se pointe pour de bon, aidez-vos ados ou un adulte que vous connaissez qui en souffre à se sentir bien dans leur peau et à se mettre en valeur en prenant les devants au sujet de leur routine de soins. Peut-être sont-ils déjà en processus de recherche sur le sujet?

💄 Wendy votre esthéticienne.

© Créé par Wendy Bourgoin | Mis à jour en Juin 2020